Nom de famille, lequel choisir ?

Pourquoi choisir un nom de famille ?

Choisir un prénom pour son enfant est une des joies des futurs parents autant qu’un embarra. Il faudra que ce prénom convienne à tout le monde, familles et amis, et qu’il respecte les us et coutumes.

C’est bien souvent un casse-tête et la source de moqueries certaines pour de pauvres nouveaux nés innocents, voire de fâcheries. Depuis 2005 il vous faut faire un choix aussi pour le nom de famille.

C’est pas automatique

Avant 2005, si le père reconnaissait l’enfant, le nouveau né prenait le nom de son père. Si le père ne reconnaissait pas l’enfant, celui-ci portait le nom de sa mère. C’est toujours le cas actuellement dans la majorité des cas et c’est le cas par défaut.

Deux noms ?

Si vous souhaitez que le nouveau né porte vos deux noms il faudra donc remplir le formulaire correspondant. Le choix de l’ordre des noms vous incombe mais si l’un de vous n’est pas d’accord, il devra le notifier par écrit auprès de l’officier d’état civil lors de la déclaration de naissance. L’enfant prendra alors les deux noms dans l’ordre alphabétique.

Ainé ou cadet ?

Si votre enfant n’est pas votre premier né, il prendra le même nom que l’ainé(e) si et seulement si ses parents sont les mêmes. Ainsi, des demi-frères ou demi-sœurs peuvent ne pas porter le même nom de famille.

Éviter les impairs

Outre les usages, cette possibilité d’accoler les deux noms des parents peut permettre d’éviter certains écueils comme d’appeler un petit Pierre Ponce-Martin. On pourra avantageusement inverser les deux noms (Pierre Martin-Ponce) afin que le petit Pierre n’ai pas a rougir plus tard de l’humour déplacé de ses parents.

Mais après tout, vous avez aussi le droit d’avoir de l’humour.

Pour en savoir plus:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *